Niché à l’orée d’un petit bois d’épinettes et de thuyas, sur un promontoire qui surplombe le ruisseau, le gîte commande un domaine de sept acres (trois hectares) discrètement aménagé. Plusieurs sentiers champêtres et en sous-bois sillonnent le terrain.

Devant vous, le jeu de pétanque et la terrasse de pique-nique avec ses deux barbecues (gaz et charbon de bois) et son réfrigérateur, son lavabo et sa douche extérieure; tout près, le potager et un premier rond de feu, plus bas, le champ fleuri.

Cet autre sentier descend au ruisseau et, par-delà un pont de pierre, à l’étang et à sa plage, avec son pavillon japonais, son rond de feu et, occasionnellement, le tipi des amis; plus loin encore, derrière le jardin d’eau peuplé de grenouilles, le pavillon d’été accueille les amants de solitude.